YUZU » Yuzu-juice 100 % Teshibori

Yuzu-juice 100 % Teshibori

€ 24,88 VAT excl.

€ 26,37 VAT incl.

Contenu: 300 ml


Yuzu est un agrume typiquement japonais, qui fut, sous la dynastie Tang, importé de Chine et du Tibet où on le trouvait à l'état sauvage. Selon toute vraisemblance, il s'agit d'un hybride naturel entre la mandarine acide et l'Ichang Papeda. En raison de son taux d'acidité très élevé d'acidite, ce fruit est rarement consommé comme tel. mais plutôt comme ingrédient pour d'innombrables préparations. La plus importante est le jus, extrèmement parfumé, qui possède le pouvoir de magnifier les autres composants de la recette. L'huile que l'on extrait de ses graines sera par contre utilisée pour parfumer l'eau de vos baigneoires.

Seuls, les Yuzus de la toute proche Kozagawa (mieux connue au Japon sous le surnom de Yuzumura, ce qui signifie littéralement "le village du Yuzu") sont récoltés à la main, pressés à la main pour être immédiatement mis en bouteilles.

Le résultat est stupéfiant. Un jus de Yuzu naturel d'une puissance énorme, mais offrant des parfums tout en subtilité, qui semble sortir tout droit du fruit. Bannissez les imitations !

Marushouzu

Au Japon, particulièrement dans l'Ouest de l'île de Honshu, la fabrication du vinaigre est un usage vieux comme le monde. Il est traditionnellement préparé à base d'orge ou de riz, mais aussi plus tard au départ du Saké. Il est mis en fermentation avec la mère à vinaigre - au Japon il s'agit généralement de l'Aspergillus Oryzae - dans de petits pots. Durant la lente fermentation, toujours à l'extérieur, il est régulièrement remué à la main durant une période de trois à six mois. Durant ce laps de temps, on ajoute de l'amidon aux sucres fermentescibles afin de provoquer la formation d'éthanol au cours de la fermentation. Les levures naturellement présentes s'occupent du reste... Le vinaigre est également un élément très important dans la cuisine japonaise. Il y a 5000 ans déjà, sa production et son usage ont pris place au départ de la Chine.

Fondée en 1879, cette fabrique traditionnelle de vinaigre est perchée au milieu des épaisses forêts qui recouvrent la montagne Kumano. Une montagne est généralement synonyme d'eau de source et d'air pur, deux éléments indispensables à la réalisation d'un grand vinaigre. La production d'un vinaigre industriel prend à peu près deux jours. Chez Marushouzu, il faut au moins 500 jours pour amener le vinaigre à sa plénitude.

Produits associés